Partir en vacances avec son chien à Center Parcs

Cet été nous avons fait nos valises, direction Center Parcs Les Hauts de Bruyère à 2h de Paris, pour des vacances dog friendly !

Avant de partir, j’avais fait pas mal de recherches pour en savoir plus sur les conditions et possibilités, mais je n’avais pas trouvé grand chose de concordant ou de récent. Alors je me suis dit qu’un article flambant neuf pourrait aider certains qui chercheraient aussi à essayer ce type d’hébergement avec un chien. Alors c’est parti !

Informations pratiques 

Les obligations pour partir avec son chien à Center Parcs 

  • Chien identifié
  • Vaccins à jour dont rage
  • Traitement antiparasitaire

Sur le site de Center Parcs, on demande également un passeport européen, ça n’est visiblement pas à jour car je les ai contactés directement à ce sujet et il m’a été répondu que ça n’était pas nécessaire. Ce qui m’arrangeait car en tant que petit animal russe, Malinka n’a pas encore de passeport, ses vaccins rage sont répertoriés dans un carnet de santé classique.

En pratique, on ne m’a rien demandé à l’arrivée, ce qui m’a à nouveau arrangé car en tant que maîtresse en mousse, j’avais oublié le carnet de santé avec les vaccins de la bête, je me voyais déjà me fabriquer une cabane de fortune en périphérie du parc, mais ouf.

Les bonnes pratiques

  • Votre chien doit être tenu en laisse absolument partout (y compris dans le « jardin » du cottage)
  • L’accès aux chiens est interdit dans tous les lieux d’activités et de restauration, sauf une seule terrasse extérieure à l’Experience Factory
  • Ramasser les déjections de son animal (mais là, on attaque le bon sens citoyen)

C’est là que ça commence à se corser pour le « dog friendly »… en gros, ton chien il peut venir à Center Parcs… mais s’il garde sa truffe enfermée dans le cottage ou s’il reste attaché à un pied de chaise, c’est mieux.

« Hey, vous allez où encore sans moi ! »

Malinka étant un charmant animal, il est évident que je l’ai laissée en liberté dans l’espace extérieur du cottage, lorsque les voisins n’étaient pas là. Cela aurait été dommage de se priver de galopades, jeux de bâtons, et bronzage intensif en toute liberté.

Je n’encourage évidemment pas à passer outre les règlements plus ou moins flous de Center Parcs à ce sujet, chacun étant responsable de ses actes et de ceux de son chien, mais si on est en contrôle de son animal avec un bon rappel et une bonne gestion des mouvements autorisés, c’est quand même plus agréable.

Pour les déjections, aucun sac n’est à disposition, il ne faudra donc pas oublier les fameux sacs à crottes. Il y a des canisettes, mais elles sont rares et glauques.

Et le point le plus enquiquinant, c’est vraiment de ne pouvoir aller nulle part avec son chien. Bon, c’est un peu comme dans la vie hein. Mais en pire.

Le moindre resto ou bar est banni.

Toutes les activités sont aussi interdites aux chiens, pas question d’imaginer emporter ton compagnon canin dans une barque pour un tour en bateau, tu le laisses dans ton cottage on t’a dit. (On se console, on peut faire du bateau avec son chien au bois de Vincennes, et toc !)

Donc si tu te promènes avec ton chien à Center Parcs, et bien n’espère pas faire autre chose que de te promener -en laisse toujours- avec ton chien. Oublie les barques, oublie les bières en terrasse, bien que pour ces dernières ça peut s’arranger si tu vas sur LA SEULE terrasse possible (s’il y a encore de la place) et si tu as quelqu’un de serviable avec toi qui peut tenir ton chien le temps que tu ailles chercher ton breuvage. Sinon autant te dire, il vaut mieux pas qu’il fasse trop chaud, tu as plutôt intérêt à pas avoir soif. Ou faim. Ou envie de faire pipi. Ta seule option étant sinon un poteau de fortune en plein milieu du passage principal du dôme (là où il y a en plus plein d’enfants appétissants qui gesticulent) et où on t’invite à attacher ton chien le temps que tu fasses tes affaires. Euh… non merci.

Le prix 

Allez, on arrive dans le vif du sujet.

Ah, tu pensais que le droit de ne rien faire avec ton chien était gratuit ? Que neni, c’est même plutôt salé.

Pour un weekend de 2 nuits, compte 40€.

Pour une semaine, compte 90€.

Pour ce prix là, on pourrait franchement espérer mieux.

Mais en fait, contrairement aux brochures où on te dit que ton animal est le « bienvenu », il faut plutôt revoir le vocabulaire et prendre en compte qu’il sera « toléré ».

Bilan de notre expérience

Il est clair que je ne choisirai pas Center Parcs à l’avenir si je veux faire des vacances spécifiquement dog friendly. Nous sommes allés là-bas pour la petite soeur humaine de Malinka -qui elle s’est bien amusée-, et il était plus sympa de prendre Malinka avec nous, mais cela reste tout de même contraignant et cher pour ce que c’est.

Au final ma chienne est pas mal restée seule dans le cottage, heureusement que c’est une chienne calme et sage. Je n’ai d’ailleurs pas trouvé d’espace facilement accessible pour lâcher ma chienne, je ne sais même pas si c’est possible dans l’enceinte du parc, donc s’il faut en sortir, ça complique, surtout si c’est pour se confronter à nouveau au danger des voitures.

Tout n’est pas à jeter non plus, Malinka a pu profiter du bon air, de l’absence de voitures, voir plein d’animaux inconnus au bataillon : daims, poneys shetland, chèvres, cochon -qu’elle n’a pas aimé du tout celui-ci- et nous avons aussi pu nous essayer au vélo ensemble avec un grand succès.

Cela a quand même été une parenthèse sympa avant de retourner dans notre quotidien parisien, mais personnellement, je ne peux pas me contenter pleinement de ces conditions et je rêve toujours d’un monde où les chiens seront vraiment acceptés. Un monde où on ne me demandera pas un rein pour un « supplément ménage », où je pourrai aller acheter mon paquet de chips avec mon chien, ou tout simplement pouvoir passer un bon moment autour d’un verre ou d’un dîner sans devoir me délester de mon compagnon canin.

Il ne s’agit pas d’être utopique et de demander à ce que les chiens soient acceptés dans la piscine ou dans les jeux pour enfants, mais il y a vraiment beaucoup de choses améliorables et je pense que je n’ai pas fini de m’élever contre ça sur ce blog de manière générale.

Donc Center Parcs, merci pour l’intention, mais il y a encore beaucoup à faire, surtout avec ce beau potentiel !

N’hésitez pas à me parler de vos bons plans et autres expériences en commentaires 🙂

2 Replies to “Partir en vacances avec son chien à Center Parcs”

  1. Je trouve ce tarif exorbitant !!! En comparaison, je suis souvent dans des Pierre et Vacances, et c’est entre 30 et 50 euros la semaine (selon le lieu). Et là au moins, il y a des sacs à crottes un peu partout. Les interdictions concernent principalement les terrains de golf et les piscines (mais je vois mal ma chienne jouer au golf ou faire plouf au milieu de 50 momes déchaînés…). Et on nous acceptait volontiers dans les restaurants dans les coîns de salle ou bord de terrasse.

    1. Bonjour Marielle !
      Merci pour l’information, ça a l’air plus engageant effectivement 🙂

Laisser un commentaire